Mission

Le Second Souffle de Gaïa a pour mission la réappropriation citoyenne de la souveraineté alimentaire.

Cela est essentiel afin de rendre accessible la nourriture saine, protéger les producteurs de la loi du marché et répondre à l’urgence sociale et environnementale.

Pour y parvenir, nous proposons de redéfinir le secteur alimentaire, en travaillant autour de trois objectifs principaux.

Rendre accessible la nourriture saine

Nous avons l’habitude de nous orienter vers une nourriture de mauvaise qualité pour des raisons budgétaires. Les deux éléments qui guident majoritairement nos achats sont le prix et la qualité.

Le Second Souffle de Gaïa :

Permet aux citoyens de réduire leur budget alimentaire

Donne l’accès à des produits de bonne qualité gustative et nutritionnelle

Protéger les producteurs de la loi du marché

Les agriculteurs jouent un rôle primordial au sein de notre société. Il est nécessaire qu’ils soient à nouveau considérés et réellement soutenus dans ce qu’ils accomplissent : ils sont les garants de notre sécurité alimentaire et ont un rôle important dans la préservation de la biodiversité.

Pourtant, comme le démontre la détresse du monde paysan, ils manquent de reconnaissance et sont abandonnés à la loi du marché. Ces contraintes ne doivent plus s’exercer afin que le monde agricole puisse respirer, au sens figuré comme au sens littéral, en organisant sa transition vers l’agroécologie.

Au sein du système de production du Second Souffle de Gaïa, la notion de compétitivité est inexistante : la complicité entre producteurs et la solidarité avec les citoyens constituent nos valeurs fondatrices.


Répondre ensemble à l’urgence sociale et environnementale

L’alimentation est l’un des piliers de la vie. En influant sur lui, on agit directement sur les problèmes environnementaux et sociaux.

C’est pourquoi il est nécessaire que tous les acteurs engagés dans ces luttes convergent autour d’une stratégie commune. Cela permet d’affronter la cause du problème et non uniquement ses conséquences.

Ensemble, nous pouvons amorcer une véritable transition de la société tout en répondant à l’état d’urgence.


<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :